Frédéric Calas » Tous les membres

Frédéric Calas

Professeur de langue française Université Montpellier 3 Paul ValéryITIC – PRAXILING
Photo de Frédéric Calas

Informations biographiques

DOMAINES DE SPÉCIALITÉ

 

MOTS CLES :

Analyse du discours, polyphonie, parole rapportée, autonymie, grammaire, stylistique, linguistique textuelle, anaphore, texte littéraire, littérature des Lumières.

 

CORPUS :

Écrit littéraire, écritures romanesques, formes épistolaires, fictions.

 

OUTILS INFORMATIQUES :

Logiciels de textométrie, de lexicométrie, tree cloud, mindmapping, smarsheet, bonne connaissance de FRANTEXT, TEI, encodage et balisage XML.

 

AXES :

Dans le cadre de mes recherches en analyse du discours, deux orientations principales se dégagent : l’une porte sur l’étude de la parole rapportée dans la fiction, l’autre sur les questions relatives à la théorie du point de vue (positionnement énonciatif, ethos dit/montré, discursif/prédiscursif, marqueurs linguistiques du point de vue [PDV]). Je mène une réflexion sur la modélisation informatisée des textes selon un modèle de transtextualité.

Ma recherche s’organise autour du noyau central de la linguistique française appliquée au texte littéraire. Elle porte sur les modulations polyphoniques du PDV supporté par des instances identifiables, comme l’auteur, le narrateur, le personnage, la doxa, le on-locuteur ou par des instances plus difficilement identifiables, comme les énonciateurs implicites ou inconscients, qui entrent en relation, dans les fictions romanesques, selon les modalités d’examen définies par l’analyse du discours. Après les premières recherches consacrées à l’analyse grammaticale de la langue (à la fois dans le corpus constitué des textes littéraires et des grammaires elles-mêmes), la réflexion s’ancre aujourd’hui dans le champ de l’analyse du discours.

Dans le sillage des recherches menées jusqu’à présent et qui se situent dans le domaine de l’analyse du discours, j’ai examiné des agencements spécifiques de la parole, qui, selon les orientations que cette dernière reçoit dans des genres spécifiques, constituent des constellations polyphoniques comme : les paroles rapportées, les séquences de glose définitionnelles et métalinguistiques, la citation, l’italique, le discours indirect libre, la scénographie. La catégorie du « genre de discours » et celle du « co(nt)exte » sont les objets d’étude qui permettent de mieux cerner les spécificités énonciatives et herméneutiques du texte littéraire. Les représentations de la parole que l’on peut observer dans les textes littéraires dessinent diverses facettes, où l’usage même de la langue devient un objet de réflexion. Examiner les modalités de circulation de la parole, telle que la fiction la met en scène, c’est regarder le point où se réalise la rencontre entre le moi et l’autre, au moment encore fragile et indécidable où tout peut basculer soit du côté de la liberté, par conservation de son identité propre, soit de celui de la soumission à l’impérialisme féroce de l’autre, avec le risque d’une aliénation totale. Les écrivains de la période classique (XVIIe et XVIIIe s.) (ré)inventent une échappatoire en forme de pirouette : le « parler de loin », une notion venue de La Fontaine que j’ai construite, comme concept historiquement adapté, et scientifiquement pertinent pour l’analyse d’une parole subversive et contestataire de toutes les formes d’autorité.

LISTE DES PUBLICATIONS de FREDERIC CALAS

OUVRAGES

  • Cohérence et Discours, dirigé et présenté par Frédéric Calas, Série « Études linguistiques », collection « Linguistique », Paris, Presses Universitaires de Paris Sorbonne, 2006, 448 pages, (DO).
  • La Belle au bois dormant en ses métamorphoses : textualité, transtextualité, iconotextualité, études réunies et présentées par Frédéric Calas et Pascale Auraix-Jonchière, Clermont-Ferrand, collection de la MSH, 2019, 292 p. (DO)
  • Séductions de la fable : d’Ésope à La Fontaine, textes réunis et présentés par Frédéric Calas et Nora Viet, préface de Patrick Dandrey, Paris, Garnier, collection « Études et essais sur la Renaissance » dirigée par Mireille Huchon, 2015, 432 pages, (DO).
  • Les Figures à l’épreuve du discours – Dialogisme et polyphonie dans le système figural, textes réunis et présentés par Frédéric Calas, Catherine Fromilhague, Anne-Marie Garagnon, Laurent Susini, Paris, Collection Travaux de stylistique et de linguistique françaises, série « Études linguistiques », dirigée par Olivier Soutet, 2012, 165 pages,(DO).
  • Le Texte didascalique à l’épreuve de la lecture et de la représentation, textes réunis et présentés par Frédéric Calas, Saïda Hamzaoui, Romdhane El Ouri, Sud Éditions – Presses Universitaires de Bordeaux, collection « Entrelacs », dirigée par M. Job et H. Tullon, Tunis-Bordeaux, Pessac, 2007, 543 pages, (DO)
  • La Langue, le style, le sens, Études offertes à Anne-Marie Garagnon, textes réunis et présentés par Claire Badiou-Monferran, Frédéric Calas, Julien Piat et Christelle Reggiani, Paris, L’Improviste, 2005, 380 pages, (DO).
  • Leçons de stylistique, Paris, Nathan-Colin, [2000, 2011] 2015, collection « Cursus », (PV)
  • Les Lettres persanes de Montesquieu, rédaction à titre de seul auteur de la partie « Langue » de l’ouvrage, Étude littéraire réalisée par Aurélie Gaillard, Paris, Atlande, coll. « Clés concours », 2013, (PV).
  • Introduction à la stylistique, Paris, Hachette, collection « Hachette Université Supérieur », 2007, 224 p., (PV).
  • L’Intrigue du mariage du duc de Berry de Saint-Simon, rédaction à titre de seul auteur de la partie « Langue » de l’ouvrage, Étude littéraire réalisée par Delphine de Garidel, Paris, Atlande, coll. « Clés concours », 2011, pp. 120-188, (PV).
  • Les Salons de Diderot, rédaction à titre de seul auteur de la partie « Langue » de l’ouvrage, Étude littéraire réalisée par Jean-Christophe Abromovici, Jean Goulemot et Pierre Frantz, Paris, Atlande, coll. « Clés concours », 2007, pp. 101-183, (PV).
  • Le Roman épistolaire, collection « 128 », sous la direction de Claude Thomasset, Nathan, Paris, 1996, 128 p., (PV).
  • Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau, rédaction de la partie « Syntaxe et Style » de l’ouvrage, Étude littéraire réalisée par Amélie Tissoires, « Lexicologie et Syntaxe », Agnès Steuckardt, « Lexicologie et Style », Gilles Siouffi, Paris, Atlande, coll. « Clés concours », 2012, pp. 169-235, (PV).
  • L’année 1671 de la Correspondance de Mme de Sévigné, rédaction de la partie « Lexicologie » de l’ouvrage, Étude littéraire réalisée par XX, Paris, « Syntaxe » par Cécile Ligneureux, « Style » par Jennifer Tamas, Atlande, coll. « Clés concours », 2012, pp. 207-228, (PV).
  • Initiation à la Pragmatique, Paris, Hachette, collection « Hachette Université Linguistique », en collaboration avec Nathalie Garric, 2007, 208 p., (PV).
  • La Phrase complexe, en collaboration avec Anne-Marie Garagnon, collection « Ancrages », Paris, Hachette, 2002, 160 p., (PV).
  • Questions de grammaire pour les concours, Ellipses, collection « Universités Lettres », en collaboration avec Nathalie Rossi, Paris, 2001, 288 p. Réédition, janvier 2011, 386 p. (PV).
Catégories : Permanents