5. Expositions

 

Le laboratoire Praxiling, en partenariat avec de nombreux acteurs de la recherche, souhaite partager ses travaux par le biais d’expositions, parfois itinérantes, parfois fixes, mais toujours dans le but de faire avancer la science et de partager les connaissances.

 

Nous restons à votre disposition pour faire vivre l’une ou plusieurs d’entre elle…

Affiche de l’exposition « L’enfant dans la langue, pas à pas » © Praxiling 2020

Thème de l’exposition :

L’acquisition du langage par les enfants

Propos général de l’exposition :

L’exposition explique pas à pas la progression de l’enfant dans l’acquisition de sa/ses langue(s) maternelle(s) et développe certains aspects importants de ce processus. Pour des nécessités de compréhension du phénomène d’acquisition du langage, la théorie découpe ce processus en une suite de plusieurs stades successifs correspondant à des âges précis. En réalité, ces stades peuvent ne pas être strictement successifs mais partiellement parallèles voire enchâssés. En outre, il y a une grande variabilité chez les enfants : ainsi, tel ou tel stade peut correspondre ou non à tel ou tel âge.

Medias :

Publics visés :

– Grand public (parents et enfants) ;
– professionnels de la petite enfance (psychologues, pédagogues, orthophonistes) ;
– enseignants-chercheurs et étudiants en sciences du langage et orthophonie.

Montage de l’exposition © Praxiling 2020

Objectifs de l’exposition :

– Répondre à quelques-unes des questions que se posent les parents, les professeurs, les psychologues, les pédagogues, les orthophonistes et toutes les personnes qui s’intéressent à la petite enfance
– Communiquer les derniers résultats de recherche en matière d’acquisition du langage par les enfants à la société civile
– Aller contre des préjugés sur l’acquisition du langage et notamment sur le bilinguisme et le multilinguisme.

Comité scientifique :

– Christelle Dodane, enseignante-chercheuse en phonétique, membre du laboratoire Praxiling (CNRS-Université Paul Valéry Montpellier 3, France)
– Alessandra Del Ré, enseignante-chercheuse en linguistique, coordinatrice du groupe de recherche NALingua-CNPq/CAPES-Print (Université de l’État de São Paulo – UNESP, Araraquara, Brésil)

Comité d’organisation :

– Caroline Buffoni, ingénieure de recherche, chargée d’exposition et de valorisation scientifiques, (CNRS-Université P. Valéry Montpellier 3)


– Alessandra Del Ré, enseignante-chercheuse en linguistique, coordinatrice du groupe de recherche NALingua-CNPq/CAPES-Print (Université de l’État de São Paulo – UNESP, Araraquara)

– Christelle Dodane, enseignante-chercheuse en phonétique, membre du laboratoire Praxiling (CNRS-Université P. Valéry Montpellier 3)

Contacts :

– Alessandra Del Ré : del.re(at)unesp.br
– Christelle Dodane : christelle.dodane(at)univ-montp3.fr

Langues de l’exposition :

– Français

– Portugais du Brésil

Affiche de l’exposition « Les instruments de la parole » © Praxiling 2019

Thème de l’exposition :

La phonétique et ses instruments (XIXe au XXe siècle)

Propos général de l’exposition :

L’exposition consiste d’abord en une découverte des instruments qui permettent d’étudier la parole. Ils appartiennent à l’un des tous premiers laboratoires de phonétique en France à l’Université de Montpellier et qui datent de plus d’un siècle, plus précisément vers les années 1904/1905. Elle montre ensuite l’importance de ces instruments par lesquels on peut visualiser, mesurer et enregistrer la voix et valorise ainsi leur rôle dans les progrès de la science.

Medias :

Publics visés :

– Grand public
– Scolaires et étudiants
– Amateurs de sciences et de techniques
– Enseignants-chercheurs
– Musiciens

Lors du montage de l’exposition dans le hall du CNRS à Montpellier © Praxiling 2019

Objectifs de l’exposition :

– Faire connaitre les recherches sur la parole
– Découvrir et comprendre les appareils scientifiques et techniques anciens et récents nécessaires à l’étude de la phonétique
– Donner à voir au grand public des objets scientifiques et patrimoniaux conservés par l’Université Paul Valéry Montpellier 3 : les instruments de phonétique utilisés par le laboratoire à partir du début du XXè siècle
– Retracer l’histoire des études sur la phonétique

Responsables comité scientifique :

Fabrice Hirsch, Maître de conférences HDR en Sciences du langage.

Responsables comité d’organisation :

Fabrice Hirsch
Caroline Buffoni

Contacts :

Fabrice Hirsch : fabrice.hirsch@univ-montp3.fr
Caroline Buffoni : caroline.buffoni@univ-montp3.fr

Langue de l’exposition :

français

Affiche de l’exposition « La guerre des miens » © Praxiling 2018

Thème de l’exposition :

L’expérience de la guerre dans les correspondances de soldats de l’Aveyron et la transmission de cette mémoire dans les familles aujourd’hui.

Propos général de l’exposition :

L’exposition ancre la Grande Guerre dans la mémoire des familles de l’Aveyron, au travers de la présentation de correspondances et d’une collection d’objets de la Guerre 1914-1918 recueillis auprès des habitants de Saint-Côme-d’Olt et de ses environs. C’est le caractère profondément humain de l’expérience que chacun des soldats transmet dans sa correspondance, et dont nous éprouvons encore aujourd’hui toute la dimension tragique, que nous partageons dans cette exposition.

 

Pendant le vernissage de l’exposition à St Côme d’Olt © Praxiling 2018

Publics visés :

– Grand public ;
– historiens,
– linguistes,
– anthropologues.

Objectifs de l’exposition :

– Présenter la manière dont les soldats transmettent l’expérience de la guerre à leurs proches, et cherchent à donner du sens à l’ épreuve de déshumanisation qu’ils subissent.
– Appréhender le souvenir des soldats, encore très présent aujourd’hui, par le biais d’objets leur ayant appartenu et des récits d’expérience qui se sont transmis au sein des familles

Responsables comité scientifique :

– Maud Verdier, Maître de conférences en Sciences du langage de l’université Paul-Valéry de Montpellier, Laboratoire PRAXILING.
– Michel de Fornel, Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris).
– Thierry Soonckindt, Enseignant, historien du saint-cômois.

Responsables comité d’organisation :

– M. Verdier
– M. de Fornel
– F. Palous

Contacts :

Maud verdier : maud.verdier@univ-montp3.fr

Langue de l’exposition :

Français

Affiche de l’exposition « L’écriture des poilus ordinaires »

 

 

Thème de l’exposition :

L’écriture dans les correspondances des soldats peu-lettrés au début du XXe siècle.

 

 

Propos général de l’exposition :

L’exposition présente les lettres de familles ordinaires pendant la Première Guerre mondiale. Elle montre comment des femmes et des hommes peu instruits se sont appropriés l’écriture et la langue quand ils se sont trouvés séparés par la guerre. Elle présente les thèmes récurrents dans leur correspondance : le quotidien de la guerre, la famille, l’amour, l’avenir.

 

La matérialité de l’écriture (panneau 1)
La matérialité de l’écriture (panneau 2)

 

 

Publics visés :

– Tout public ;
– linguistes ;
– historiens ;
– anthropologues ;
– psychologues…

 

 

Objectifs de l’exposition :

– Montrer l’usage du français écrit peu lettré,
– Faire découvrir des documents inconnus,
– Attester l’usage de la langue française chez les paysans et artisans au début du XXe siècle,
– Faire découvrir l’expérience de la Grande Guerre chez les gens ordinaires.

 

 

Médias :

 

 

Responsables comité scientifique :

Agnès Steuckardt, professeure de Sciences du langage à l’Université Paul Valéry Montpellier. Directrice du Laboratoire Praxiling (UMR 5267).

 

 

Responsables comité d’organisation :

Agnès Steuckardt, avec la collaboration de Nicolas Bianchi, Séverine Brunel, Marc Dumont, Jean-Michel Géa, Stéphanie Fonvielle, Corinne Gomila, Giancarlo Luxardo, Simon Mercier, Florence Pellegrini, Juliette Philippe.

 

 

Contacts :

Agnès Steuckardt : agnes.steuckardt@univ-montp3.fr

 

 

Langue de l’exposition :

Français