Clémence Jacquot » Membres permanents

Clémence Jacquot

Informations biographiques

Equipe – 1 « Discours et système linguistique »

Domaines de recherche :

Stylistique
Linguistique de corpus, textométrie
Analyse du discours
Humanités numériques
Edition et outillage numérique des textes littéraires

Publications

Articles de revues et d’ouvrages collectifs

Jacquot, C. (art. accepté en janvier 2018, à paraître), « Les Chevals morts (A. Mouton) – Suggestion et vérité : l’assertion sur le fil », in Formes Poétiques Contemporaines n°13 « La Phrase poétique », Liège, Presses universitaires de Liège

Jacquot, C. (2017), « Corpus poétique et métadonnées : la problématique de la datation dans les poèmes de Guillaume Apollinaire », in Magri, V. et Purnelle, G. [dir.], Modèles et nombres en poésie – théories et pratiques, Paris, Champion.

Jacquot, C. (2017), « J’ai tant aimé les Arts que je suis artilleur : la syntaxe poétique d’Apollinaire » change-t-elle de front « pendant la guerre ? », in Roynette, O., Siouffi, G. et Steuckardt, A. [dir.], La langue sous le feu. Mots, textes, discours de la Grande Guerre, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

Jacquot, C. (2016), « Rêve d’une épiphanie du style : visibilité et saillance en stylistique et en stylométrie », Alexandre, D. [dir.], Revue d’histoire littéraire de la France, 2016/3, vol. 116, Paris, PUF.

Jacquot, C. (2016), « Dispositif d’attention, pensée instrumentée et texte digital », in Cormerais, F. et Gilbert, J.-A. [dir.], Études Digitales, « Le texte à venir », n°1, Paris, Classiques Garnier.

Jacquot, C. (2014), « Tours de Babel changées en ponts : énumération, verticalité et déploiement du langage poétique apollinarien », Apollinaire, n°16.

Jacquot, C. (2013). « Les idéogrammes lyriques d’Apollinaire : une remotivation graphique du signe ? », Gourio, A. [dir.], Elseneur, n°27 « La Poésie au défaut des langues » (Presses Universitaires de Caen), p. 95-112.

Jacquot, C. (2012). « Le poulpe apollinarien : une figure tentaculaire de la plasticité », Apollinaire, n°11, p. 35-43.

Actes d’un congrès international

Jacquot, C. (2014), « Rivalise donc poète avec les étiquettes des parfumeurs : une métamorphose poétique du matériau prosaïque ? », in Delbreil, D. et Purnelle, G. [dir.], Apollinaire poète en prose. Actes du colloque de Stavelot, 2-3 septembre 2011, Paris, Calliopées, 2014.

Jacquot, C. (2012). « Continu et discontinu dans l’œuvre poétique d’Apollinaire : la phrase apollinarienne au croisement de l’analyse stylistique et des statistiques textuelles », Actes du CMLF 2012 – 3e Congrès Mondial de Linguistique Française, p. 1099-1116. [En ligne : http://dx.doi.org/10.1051/shsconf/2…].

Communications sans actes

Jacquot, C., « En sortant de l’école – Guillaume Apollinaire » : quels choix interprétatifs et quelle réception des textes apollinariens par leur mise en images ?
Communication acceptée par le comité scientifique du colloque international de Stavelot « Apollinaire 2018 – cent ans après » qui aura lieu du 5 au 8 septembre 2018

Jacquot, C. et Jahjah, M., Interroger la matérialité d’une œuvre « hybride » : l’énonciation éditoriale de Poreuse
Communication acceptée par le comité scientifique du colloque international ECRIDIL « Le livre, défi de design : l’intersection numérique de la création et de l’édition » qui aura lieu du 29 avril au 1er mai 2018 à Montréal

Goossens, V., Jacquot, C. et Novakova, I., Distinguer les genres de la littérature de l’imaginaire par les motifs textuels
Communication du 22 mars 2018 à la journée d’étude « Lexique et frontières de genres », Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Jacquot, C., Interaction entre le chercheur, le lecteur et la machine dans les projets de lectures appareillées
Communication du 25 janvier 2018 au workshop « Interactivité et éthique », organisé par les laboratoires PRAXILING et RIRA 21, Université Paul Valéry Montpellier 3

Jacquot, C., Continuité syntaxique et la construction relative en poésie
Communication du 19 octobre 2017 à la Journée d’étude « Poésie contemporaine et syntaxe, organisé à l’Université Lyon 2 par Stéphanie Thonnerieux et l’équipe » Textes et langue « (EA » Passage XX-XXI « ).

Jacquot, C., Le pari d’une « intelligence mécanique » : possibles des outils textométriques pour une lecture stylistique des poèmes d’Apollinaire
Communication du 04 octobre 2017 au colloque international « Machiner la poésie, sur les lectures appareillées », organisé à l’Université de Bâle par Anne-Sophie Bories, Hugues Marchal et Gérald Purnelle.

Jacquot, C., Les méthodes d’attribution d’auteur outillées : pistes pour le projet « Barbey d’Aurévilly »
Communication du 2 avril 2016 au séminaire « Les méthodes de la critique d’attribution du XVIe au XXIe siècle », organisé par Christophe Martin et Pierre Glaudes, au sein du projet « Robert Challe » mené par le CELLF (Université Paris IV Sorbonne) et le Labex Obvil.

Jacquot, C., L’annotation de corpus littéraires, une construction interprétative
Conférence de l’École internationale d’été de Sorbonne-Universités du 3 juillet 2015, organisée par Joëlle Ducos du 29 juin 2015 au 10 juillet 2015 à l’Université Paris-Sorbonne et à l’École des Chartes.

Jacquot, C., Mainardi C., Riguet M. et Sellami, Z., Construction d’ontologies et recherche sémantique
Journée d’étude « HumaNum » organisé par Milad Doueihi à l’Université Paris-IV Sorbonne, 17 juin 2015.

Jacquot, C. et Jahjah, M., Pratique et critique des outils numériques
Journée d’étude « HumaNum » organisé par Milad Doueihi à l’Université Paris-IV Sorbonne, 17 juin 2015.

Frontini, F., Brando, C., Jacquot, C., Riguet, M. et Jolivet, V., Linked Open Data for the Annotation of Toponyms in Digital Editions
Conférence à la conférence internationale « Digital Literary Studies », organisée à l’Université de Coimbra les 14 et 15 mai 2015.

Jacquot, C., Stylistique et textométrie : une reconfiguration des unités d’analyse textuelle ?
Communication du 1er avril 2015, au colloque international « Méthodes stylistiques : unités et paliers de pertinence ? » organisé par l’équipe « Passages XX-XXI – Textes & langue » et l’Association Internationale de Stylistique à l’Université Lyon 2 du 31 mars au 2 avril 2015.

Jacquot, C., Quels dispositifs attentionnels pour l’interprétation de corpus numériques littéraires ?
Communication du 17 février 2015, au séminaire « Design de l’attention – Création et automatisation » co-organisé par Igor Galligo et Bernard Stiegler à l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI), Beaubourg.

Jacquot, C. Le principe énumératif apollinarien : une tension vers la totalité ?
Communication du 05 avril 2013 au Séminaire du groupe de travail « Textes & Langue », organisé par l’équipe de recherche « Passages XX-XXI » (l’Université Lumière Lyon 2).

Jacquot, C. Plasticité du texte apollinarien : enjeux littéraires et linguistiques de l’analyse génétique
Communication du 23 mars 2012, au séminaire « Manuscrits » des équipes Traverses 19-21 et LIDILEM (Université Stendhal Grenoble 3).

Jacquot, C. « Et moi aussi je suis peintre ! » : Apollinaire, poète plastique ou théoricien de la plasticité ?
Communication du 05 avril 2011 au séminaire « Dispositifs plastiques » de l’équipe LLA-CRÉATIS (Université Toulouse 2).

Jacquot, C. De la boutique du brocanteur au chaos dans la liste : Apollinaire, le fragment et le lien
Communication du 25 février 2011 au colloque international de Metz : « L’Effet-liste : enjeux et fonctionnements de l’accumulation verbale en littérature » (Université de Lorraine).

Participation à des projets de recherche universitaires

Depuis 2017 :

Membre du projet PHRASEOROM (Université Grenoble-Alpes et Université d’Osnabrück)

Membre du projet ECRI+ (Université Ouverte des Humanités (UOH) et Université de Strasbourg)

De 2014 à 2016

Membre du projet HYPERAPOLLINAIRE (Labex Obvil, Université Paris-Sorbonne)

Organisation d’activités scientifiques

2011 – 2012 Co-organisation du colloque international : « Les Paradoxes de l’éphémère. Littérature, arts et société » les 11 et 12 mai 2012 à l’Université Toulouse 2, en collaboration avec Marie Garnier et Adèle Cassigneul, doctorantes du laboratoire CAS (Cultures Anglo-Saxonnes, Université Toulouse 2).
Site de référence : http://paradoxesephemere.wordpress.com/
Laboratoires impliqués : PLH et CAS (Université Toulouse 2)

Parcours universitaire

Depuis 2016 PRAG de linguistique française, membre de Praxiling (UMR 5267), Université Paul-Valéry Montpellier 3

2015 – 2016 ATER de langue et littérature françaises à l’Université d’Artois. Membre de Grammatica

2014 – 2015 Postdoctorante en Humanités Numériques / Éditions numériques savantes (Membre du LABEX OBVIL, Paris 4 – Paris 6)
Rattachement au projet « HyperApollinaire » (édition critique en ligne et enrichissement du corpus apollinarien)
Programme de recherche : Annotation du corpus apollinarien – Méthodologie numérique et exploration stylistique du texte littéraire

Depuis 2014 Docteure en langue et littérature françaises, mention Très Honorable avec les félicitations du jury (Université Paris 4, STIH).
Titre de la thèse : Plasticité de l’écriture poétique apollinarienne : une articulation du continu et du discontinu.
Directeur de recherche : M. Jacques Dürrenmatt (Professeur d’Université, Université Paris 4 Sorbonne)

2012 -2014 ATER de langue et littérature françaises à l’Université Lyon 2. Membre de ICAR (ENS Lyon) et de Passage XX-XXI (Université Lyon 2)

2009 – 2012 Doctorante CDU chargée d’enseignement, Université Toulouse 2. Membre de PLH/ELH

Depuis 2008 Agrégée de Lettres classiques

Catégories : Permanents