Présentation

L’UMR 5267 Praxiing est un laboratoire de recherche en sciences du langage sous la double tutelle du CNRS et de l’Université Paul Valéry Montpellier 3. Les recherches menées au sein de l’Unité se situent principalement en analyse de discours, ceux-ci étant envisagés dans leurs conditions concrètes de production, c’est-à-dire construits par des sujets en interaction, et liés à des pratiques situées (des « praxis »). Cette conception des discours fonde l’analyse des fonctionnements et dynamiques linguistiques développée par l’Unité.

Ainsi, le laboratoire Praxiling est constituée de linguistes, de phonéticiens et d’anthropologues dont les travaux reposent, pour la plupart, sur l’exploitation de corpus écrits et oraux à l’aide d’outils numériques. 

Les recherches émanant de Praxiling portent sur trois thèmes :

 

Un axe transversal aux trois thèmes, destinée à entretenir la réflexion sur la constitution et le traitement de corpus à l’heure de la science ouverte, structure également Praxiling.

Ce site vous propose de découvrir les travaux réalisés par l’Unité. Il contient notamment : une présentation de l’Unité, son agenda, ses membres, leurs publications. Vous y trouverez également les présentations vidéo des séminaires Praxiling 2020/2021, les expositions organisées par les membres du laboratoire et certains corpus analysés.

Évènements à venir
Avr
19
lun
2021
14 h 00 min Séminaire Praxiling 2020-21 #10
Séminaire Praxiling 2020-21 #10
Avr 19 @ 14 h 00 min – 16 h 00 min
Catherine Schnedecker (Université de Strasbourg) « Les chaînes de référence en français »
Mai
3
lun
2021
14 h 00 min Séminaire Praxiling 2020-21 #11
Séminaire Praxiling 2020-21 #11
Mai 3 @ 14 h 00 min – 16 h 00 min
Camille Fauth (LiLPA, Université de Strasbourg) « Détails phonétiques dans la réalisation des pauses en L1 et en L2. »
Mai
17
lun
2021
14 h 00 min Séminaire Praxiling 2020-21 #12
Séminaire Praxiling 2020-21 #12
Mai 17 @ 14 h 00 min – 16 h 00 min
Ulrich Heid, Université de Hildesheim (Allemagne) / Anne Condamines, Université Jean Jaurès, Toulouse « Peut-on expliquer les fonctionnements « a-normaux » des termes ? » (à confirmer)